Les 24 heures de pêche blanche de la pourvoirie Cockanagog

 

Nom des initiateurs : Sylvain Castonguay et Carmen Lavallée

Pourvoirie Base Plein Air Cockanagog

Région : Hautes-Laurentides

Photos : Nicolas Aubry, www.zoomstudiophoto.com

 

 

 

 

Les instigateurs du projet

 

Sylvain pratique la pêche depuis qu’il est tout jeune, été comme hiver, avec cette passion héritée de son père et dans le respect de la nature. Il est propriétaire de la pourvoirie Cockanagog depuis dix ans. De son côté, Carmen est copropriétaire depuis deux ans. Technicienne en loisirs à la retraite, passionnée par la nature, elle aime la pêche et adore rendre les gens heureux en organisant des évènements rassembleurs.

 

Dès qu’il a acheté la pourvoirie, Sylvain a vu tout le potentiel qu’aurait un village de pêche blanche dans les Hautes-Laurentides. Il ne visait pas moins que de devenir LA destination pour la pêche sur glace. Sylvain a commencé à construire des cabanes de pêche et à les installer sur le lac en 2010. Par la suite, les pêcheurs de la région ont été invités à apporter leur cabane afin d’agrandir le village.

 

 

Le projet : développer les services

 

Lorsque Sylvain et Carmen ont pris connaissance du programme de bourses « Pêche d’hiver » de la fondation Héritage faune, en collaboration avec la Fédération des pourvoiries du Québec et mis sur pied afin de promouvoir la pêche blanche grâce au ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs, ils ont eu l’idée d’engager un de leurs jeunes clients, passionné de pêche blanche et originaire de la région, pour initier les familles. Étienne Bélec allait déjà presque toutes les fins de semaines à la pêche et aimait partager sa passion avec ses amis ; il a donc été enchanté du projet. À partir du mois de janvier, il y avait donc un guide de pêche sur place toutes les fins de semaines afin de conseiller les clients. Ceux-ci ont grandement apprécié les conseils du guide qui a su leur donner de bonnes techniques afin d’améliorer leur expérience de pêche blanche.

 

 

Par ailleurs, l’idée d’éclairer les cabanes pour rallonger la période de pêche est venue par l’entremise d’un poisson fort mal connu, la lotte, qui mord davantage en soirée. Vu l’engouement des clients pour la pêche en soirée, les propriétaires ont décidé de créer un tournoi d’une durée de 24 heures afin d’attirer plus de jeunes à l’habituel tournoi de fin de saison.

 

 

Bref, la bourse a permis de développer le village en offrant une nouvelle expérience de pêche en soirée, de construire une cabane pouvant accueillir une plus grande famille et d’initier les pêcheurs, jeunes et moins jeunes, dans une ambiance familiale et conviviale. Le programme « Pêche d’hiver » a aussi contribué à lancer une campagne de publicité sur internet et dans les médias locaux afin de faire connaître l’évènement. Le plus grand défi qui s’est posé au courant de cette saison achalandée a été de négocier avec la nature parfois changeante, mais l’équipe de la pourvoirie a su lui faire face avec brio.

 

 

Le tournoi

 

C’est le 23 mars 2018 à 18 h qu’a été sonné le coup de départ du tournoi de pêche de 24 h. Tout au long de la journée, les pêcheurs allaient inscrire leurs prises pour les peser et les mesurer. L’activité s’est terminée avec un bon repas rassembleur et la remise de plusieurs prix de présences commandités par les commençants de la région. Grâce à des amis qui ont offert leur aide bénévolement, ce tournoi de pêche a été un vif succès. Les commentaires des participants ont été très positifs et élogieux sur la nouvelle formule du 24 heures, qui sera répétée du 22 au 24 mars 2019 !

 

 

Futur

 

Les propriétaires de la pourvoirie poursuivent leur but de devenir la destination hivernale de choix pour la pêche blanche dans les Hautes-Laurentides. Pour ce faire, ils continueront d’agrandir le village et ils prévoient organiser d’autres tournois de pêche avec des formules différentes au courant de l’hiver 2019, dont la pêche pour la relève le 19 janvier prochain. Ils continueront par ailleurs à offrir des activités complémentaires, soit une patinoire, des jeux et des glissades, une offre de services qui favorise la rétention des familles.

 

 

Sylvain et Carmen invitent les pêcheurs à prendre le temps de venir vivre l’expérience de la pêche blanche en famille et de constater par eux-mêmes que cette activité peut faire un rapprochement particulier entre la nature et leurs enfants.

 

Si vous désirez débuter la pêche sur glace cet hiver, le Québec vous propose une grande variété de lacs. Consultez notre carte interactive ALLONS PÊCHER pour trouver votre lieu de pêche préféré.

 

 

 

Commentaires