Le syndrome du museau blanc de la chauve-souris

 

Les colonies de chauve-souris de l’Est du Canada et des États-Unis sont aux prises avec le syndrome du museau blanc causé par un champignon néfaste du nom de Pseudogymnoascus destructans. Probablement originaire d’Europe, le champignon est arrivé en Amérique vers 2006, probablement transporté par des gens qui avaient fréquenté des grottes en Europe,  et il a immédiatement commencé ses ravages.

 

Les conditions d’humidité et de température qui sévissent dans les grottes et mines abandonnées où hiberne ce petit mammifère sont propices à la croissance de ce champignon dont les spores blanches (graines microscopiques) se fixent sur les parties sans poil de l’animal : museau, pattes et ailes. Elles provoquent alors des démangeaisons qui tirent les chauves-souris de leur hibernation. Ceci fait en sorte qu’elles épuisent leurs réserves de graisse avant même la venue du printemps, ce qui entraîne leur mort. En un seul hiver, une colonie complète de chauves-souris peut être décimée.

 

undefined

 

 La plupart des espèces de chauves-souris du Québec peuvent souffrir de ce syndrome et certaines ont vu une baisse drastique de leurs populations au cours des dernières années. On craint même pour la disparition de certaines. Ce qui peut poser problème puisque ces petits mammifères ont des rôles importants dans nos écosystèmes, dont celui de participer à la régulation des insectes.

 

Divulguez l'information, enregistrez l'infographie et partagez-la dans vos réseaux sociaux!

 

Il est également possible de participer à la conservation des chauves-souris en signalant les endroits qu’elles fréquentent au chauve-souris.ca.

 
undefined

Commentaires

Si vous avez apprécié cet article, partagez-le avec d’autres. Enregistrez l'infographie à partager dans vos réseaux sociaux! Des commentaires sur cet article? Écrivez-nous ici.