Publicité Publicité
LA FÉDÉRATION

3 décembre 2015

DÉPÔT DU PROJET DE « LOI SUR L’IMMATRICULATION DES ARMES À FEU » LA FÉDÉCP NE COMPREND PAS

Québec, le 3 décembre 2015 – La Fédération québécoise des chasseurs et pêcheurs (FédéCP) est déroutée d’apprendre que le ministre de la Sécurité publique suppléant, Pierre Moreau, déposera aujourd’hui à l’Assemblée nationale un projet de « Loi sur l’immatriculation des armes à feu », dans le but d’aller de l’avant avec la création d’un registre québécois sur les armes à feu. Pour notre organisation, une telle action est inappropriée; ce sont l’éducation et la connaissance des notions d’entreposage et de manipulation sécuritaire des armes à feu qui, en fin de compte, sauvent réellement des vies.

 

En mars dernier, la Cour suprême avait donné le feu vert à la destruction des données du défunt registre des armes d’épaules portant sur les propriétaires d’armes québécois, au même titre que celles concernant le reste du pays. La FédéCP se réjouissait de cette décision, soulignant qu’en pleine période d’austérité, le Québec a d’autres priorités que de s’enliser dans la bureaucratie qu’implique la création d’un registre provincial. La mise en place d’un tel registre fera perdre des ressources précieuses à la province en temps et en argent. Malgré l’ordonnance de la Cour suprême, certaines données ont pu être recueillies in extremis par Québec en juin dernier. Elles sont désuètes et incomplètes, n’ayant pas été compilées depuis 2012. Aussi bien dire que le projet part à zéro.

 

Pour la FédéCP, le seul aspect positif dans cette annonce est le fait qu’une simple infraction technique à cette loi n’entraînerait pas de dossier criminel. Par ailleurs, il est important de souligner que les données de Statistique Canada démontrent que le taux d'homicides commis à l'aide d'une arme à feu occupait en 2014 le deuxième rang des plus faibles taux jamais enregistrés depuis que les données sont devenues disponibles en 1974.

 

Dans ce dossier, les chasseurs québécois ne sont pas respectés. Le gouvernement provincial vient imposer un obstacle supplémentaire à la pratique de la chasse, alors qu’au contraire, tout devrait être mis en place pour faciliter l’arrivée de nouvelles clientèles. Les chasseurs sont importants pour l’économie québécoise et représentent un outil de gestion de la faune indispensable. À ce sujet, nous vous invitons à visiter le site Internet pourquoichasser.com afin de visionner une série de courtes capsules vidéos démontrant les retombées positives de la chasse au Québec.

 

La FédéCP tient aussi à rappeler que pour pratiquer la chasse avec arme à feu au Québec, les aspirants chasseurs doivent obligatoirement suivre et réussir deux formations : le cours canadien de sécurité dans le maniement des armes à feu (CCSMAF) et le cours d’initiation à la chasse avec arme à feu (ICAF). Ces formations mènent à l’obtention du certificat du chasseur, document qui leur permettra ensuite de faire une demande d’obtention d’un permis d’armes à feu (PAF) et des différents permis de chasse. Le processus menant à l'obtention du PAF, permis obligatoire au Canada pour posséder une arme à feu, est un outil d’information disponible qui permet déjà aux autorités de faire une enquête sur les demandeurs, et ainsi connaître l’identité des propriétaires d’armes à feu.                                                                  

 

En terminant, la FédéCP réaffirme l’importance de l’entreposage sécuritaire des armes à feu, notion qu’elle a toujours prônée dans ses cours de formation, avant même que des obligations légales viennent encadrer cette mesure.

 

 

 

La Fédération québécoise des chasseurs et pêcheurs (www.fedecp.com) est un organisme sans but lucratif qui représente 125 000 membres. Depuis 1946, sa mission est de contribuer, dans le respect de la faune et de ses habitats, à la gestion, au développement et à la perpétuation de la chasse et de la pêche comme activités traditionnelles, patrimoniales et sportives.

 

- 30 -

 

 

Source :                  Stéphanie Vadnais

                                   Conseillère en communication

                                   Fédération québécoise des chasseurs et pêcheurs

                                   Tél. : (418) 878-8901 / 1 888 LAFAUNE

                                   @ : stephanievadnais@fedecp.qc.ca

Trouver un cours

Programme d'éducation en sécurité et en conservation de la faune

VOIR LES COURS

Devenir membre

Devenez membre individuel, membre associatif, membre communautaire ou membre partenaire. 

S'inscrire
Publicité Publicité