Publicité Publicité
LA FÉDÉRATION

11 juillet 2017

La FédéCP se joint à une initiative citoyenne pour réitérer sa demande de permettre la chasse à l’écureuil au Québec

Québec, le 11 juillet 2017 – La Fédération québécoise des chasseurs et pêcheurs (FédéCP) applaudit et supporte l’initiative citoyenne de M. Martin Poirier qui demande l’ouverture de la chasse à l’écureuil au Québec. La FédéCP, qui demande elle-même l’ouverture de cette chasse depuis 2004, est d’avis que celle-ci serait tout à fait appropriée sur notre territoire et qu’elle devrait être permise depuis longtemps. Les réactions positives engendrées par la sortie médiatique de M. Poirier démontrent que ce nouveau créneau de chasse ne susciterait pas de réelle opposition, tel que le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) le prétend.

 

Les arguments que M. Poirier allègue pour demander cet ajustement à la réglementation sur la chasse sont les mêmes que ceux que la FédéCP invoque elle-même depuis plus de 10 ans. Parmi ceux-ci, notons que l’écureuil est déjà considéré comme gibier sur les territoires américains adjacents au Québec ainsi qu’en Ontario. Ajoutons que le ministère des Ressources naturelles de cette province considère l’écureuil comme un gibier sous-exploité et une des meilleures opportunités d'initier de nouveaux chasseurs.

 

Bien entendu, il faut aussi considérer que les populations d'écureuils sont nombreuses au Québec, que cet animal est très prolifique et qu'il constitue même souvent une nuisance. La légalisation de cette chasse contribuerait à encadrer les actions des citoyens qui protègent leurs résidences principales et secondaires contre sa déprédation.

 

Il faut aussi savoir que l’écureuil étant piégé, certains trappeurs en consomment la viande et il apparaît que celle-ci est savoureuse. La chasse constituerait une excellente façon de la mettre en valeur.

 

À ceux qui pourraient s’inquiéter de l’arrivée des chasseurs dans les parcs urbains, la FédéCP rappelle que de nombreuses espèces chassées, telles que l’étourneau, le lapin à queue blanche, certains canards, la tourterelle, le pigeon et même le cerf de Virginie vivent près et dans les villes sans que ne surviennent de problèmes de sécurité. Il n’en sera pas autrement avec l’écureuil.

 

Encadrée pas un règlement approprié, la chasse de l’écureuil représenterait une réelle opportunité d’initiation pour la relève de tous âges. Cet animal étant très abondant partout au Québec, la FédéCP est convaincue que la chasse de ce mammifère gagnerait beaucoup d’adeptes et contribuerait à l’essor de la chasse et de son économie.

 

La FédéCP vous encourage à offrir votre soutien à cette initiative en signant la pétition en cours jusqu’au 26 septembre 2017 sur le site Internet de l’Assemblée nationale en suivant le lien suivant : https://www.assnat.qc.ca/fr/exprimez-votre-opinion/petition/Petition-6885/index.html.

 

La Fédération québécoise des chasseurs et pêcheurs (www.fedecp.com) est un organisme sans but lucratif qui représente 125 000 membres. Depuis 1946, sa mission est de contribuer, dans le respect de la faune et de ses habitats, à la gestion, au développement et à la perpétuation de la chasse et de la pêche comme activités traditionnelles, patrimoniales et sportives.

 

- 30 –

 

Source :                  Stéphanie Vadnais     

                                    Conseillère aux communications

                                    Fédération québécoise des chasseurs et pêcheurs

                                    Tél. : (418) 878-8901 / 1 888 LAFAUNE

                                    @ : stephanievadnais@fedecp.com

Trouver un cours

Programme d'éducation en sécurité et en conservation de la faune

VOIR LES COURS

Devenir membre

Devenez membre individuel, membre associatif, membre communautaire ou membre partenaire. 

S'inscrire
Publicité Publicité