LA FÉDÉRATION

22 janvier 2016

Opposition au projet de loi sur l’immatriculation des armes à feu : LA FÉDÉCP VOUS ENCOURAGE À CONTINUER DE VOUS MANIFESTER AUPRÈS DE VOTRE DÉPUTÉ

Québec, le 22 janvier 2016 – Près de deux mois après le dépôt devant l’Assemblée nationale du projet de loi n°64 : Loi sur l’immatriculation des armes à feu, la Fédération québécoise des chasseurs et pêcheurs (FédéCP) constate que plusieurs députés n’excluent pas la possibilité de s’opposer à l’adoption de ce projet de loi.

 

En effet, plusieurs élus, y compris au sein du caucus libéral, refusent de l’appuyer publiquement. Preuve que la voix des nombreux électeurs qui s’opposent à la mise sur pied d’un registre québécois des armes à feu sans restrictions se fait de plus en plus entendre.

 

Comme les députés ont le devoir de représenter la volonté de leurs électeurs, la FédéCP vous invite une fois de plus à faire part personnellement de votre opposition au projet de loi n˚64 au député de votre circonscription et à faire pression pour qu’un vote libre soit tenu à l’Assemblée nationale sur ce sujet.. Il faut aussi inviter tous les membres de votre entourage à rencontrer leur député. La Fédération vous invite également à signer la pétition qui est présentement en ligne sur le site de l’Assemblée nationale et qui comptait aujourd’hui plus de 21 000 signatures. (Cliquez ici pour signer la pétition.)

 

La FédéCP espère qu’ainsi, plusieurs députés suivront la voie du bon sens et de la volonté citoyenne et s’opposeront à leur tour à ce projet de loi déraisonnable, qui ne promet finalement qu’une illusion de sécurité à un prix démesuré, et ce, en pleine période d’austérité.

 

La Fédération tient à rappeler que pour pratiquer la chasse avec arme à feu au Québec, les aspirants chasseurs doivent obligatoirement suivre et réussir deux formations : le cours canadien de sécurité dans le maniement des armes à feu (CCSMAF) et le cours d’initiation à la chasse avec arme à feu (ICAF). Ces formations mènent à l’obtention du certificat du chasseur, document qui leur permettra ensuite de faire une demande d’obtention d’un permis d’armes à feu (PAF) délivré par la GRC après enquête sur le demandeur. Donc, pour acheter une arme à feu ou des munitions, il faut posséder ce PAF qui doit être renouvelé tous les cinq ans. Un registre de ces permis peut être consulté chaque jour par les corps policiers.

 

En terminant, la Fédération insiste sur le fait que ce sont l’éducation et la connaissance des notions d’entreposage et de manipulation sécuritaire des armes à feu qui peuvent réellement sauver des vies. De plus, la FédéCP rappelle l’importance de l’entreposage sécuritaire des armes à feu, notion qu’elle a toujours prônée dans ses cours de formation, avant même que des obligations légales viennent encadrer cette mesure.

 

 

La Fédération québécoise des chasseurs et pêcheurs (www.fedecp.com) est un organisme sans but lucratif qui représente 125 000 membres. Depuis 1946, sa mission est de contribuer, dans le respect de la faune et de ses habitats, à la gestion, au développement et à la perpétuation de la chasse et de la pêche comme activités traditionnelles, patrimoniales et sportives.

 

- 30 -

 

Sources :               Stéphanie Vadnais
                                   Conseillère en communication
                                   Fédération québécoise des chasseurs et pêcheurs
                                   Tél. : 418 878-8901 / 1 888 LA FAUNE
                                   @ : stephanievadnais@fedecp.qc.ca
                         

Trouver un cours

Programme d'éducation en sécurité et en conservation de la faune

TROUVER UNE FORMATION

Devenir membre

Devenez membre individuel, membre associatif, membre communautaire ou membre partenaire. 

S'inscrire