LA FÉDÉRATION

26 janvier 2016

GESTION DE LA HARDE DE CARIBOUS MIGRATEURS DE LA RIVIÈRE AUX FEUILLES : LES QUÉBÉCOIS DUPÉS?

Québec, le 26 janvier 2016 -La Fédération québécoise des chasseurs et pêcheurs (FédéCP) cherche toujours à comprendre pourquoi la chasse au caribou a été fermée dans la zone 22A et pourquoi on octroie un prélèvement  aussi faible pour l’ensemble des zones pour la saison 2016-2017. Si ce ne sont pas des considérations politiques qui ont mené à cette situation, la FédéCP s’attend à ce que le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) explique clairement les raisons de cette décision, qui déroge aux normes de gestion des populations animales appliquées dans notre province. Selon la Fédération, on tente de duper les Québécois.

 

À cet effet,  la FédéCP se demande comment le ministre Laurent Lessard peut-il estimer que le prélèvement de 0,15  %, tel que celui effectué dans la zone 22A, soit inacceptable?  Particulièrement si on le compare  à celui des autres grands gibiers, en dépit des différences qui peuvent survenir dans les dynamiques des populations de différentes espèces. Même en considérant le prélèvement effectué sur l’ensemble des zones, le taux de prélèvement de 0,90 % demeure ridiculement bas.

 

Un tableau qui parle par lui-même :

undefined

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Comme l’indique ce tableau, 250 permis de chasse au caribou ont été délivrés pour 2015-2016. Cela indique qu’un maximum de 500 bêtes seront abattues dans la zone 22A pour la saison. Ceci représente 0,15 % de la population. Comment peut-on sérieusement avancer que cela puisse nuire à une population? Selon le plan de gestion, si la population se situe à un niveau élevé, tout en présentant une tendance à la baisse, situation qui prévaut présentement, il est possible de pratiquer un prélèvement modéré (jusqu’à 13 % de la population). Pourquoi balayer du revers de la main ces modalités de gestion, pourtant établies par le MFFP sur des bases scientifiques? Il faut aussi savoir qu’un niveau de crise a été établi et qu’il a été fixé à 50 000 caribous.

 

Le tableau démontre aussi qu’à chaque année permissive, on récolte plus de 28 000 orignaux sur une population de 125 000, soit 23 % de la population de la province. C’est-à-dire 153 fois le niveau de prélèvement autorisé pour le caribou prévu cette année. De même, en 2015, 46 000 des 255 000 cerfs de Virginie (population estimée en 2012) ont été récoltés. Ceci représente 18 % de la population, soit 120 fois le taux de récolte autorisé pour le caribou en 2015-2016.

 

Basée sur ces chiffres évocateurs, la FédéCP demande donc au MFFP une explication sur les véritables raisons de la fermeture de la zone 22A pour la chasse au caribou, et aimerait savoir pour quelles raisons le plan de gestion en vigueur pour cette espèce n’est pas appliqué aussi pour l’ensemble des zones de chasse.

 

La Fédération invite ses membres préoccupés par la situation à communiquer par courriel avec le MFFP (services.clientele@mffp.gouv.qc.ca) afin de faire connaître leurs questionnements à ce sujet et demander des explications.

 

 

 

La Fédération québécoise des chasseurs et pêcheurs (www.fedecp.com) est un organisme sans but lucratif qui représente 125 000 membres. Depuis 1946, sa mission est de contribuer, dans le respect de la faune et de ses habitats, à la gestion, au développement et à la perpétuation de la chasse et de la pêche comme activités traditionnelles, patrimoniales et sportives.

 

 

- 30 –

 

 

Sources :               Stéphanie Vadnais

                                   Conseillère en communication

                                   Fédération québécoise des chasseurs et pêcheurs

                                   Tél. : (418) 878-8901 / 1 888 LAFAUNE

                                   @ : stephanievadnais@fedecp.qc.ca

Trouver un cours

Programme d'éducation en sécurité et en conservation de la faune

TROUVER UNE FORMATION

Devenir membre

Devenez membre individuel, membre associatif, membre communautaire ou membre partenaire. 

S'inscrire