Découvrir la chasse avec chien d’arrêt en famille dans la région de la Petite-Nation

 

Imaginez-vous en famille, au fin fond d’une forêt en Outaouais. Là, ensemble, vous passez la journée à chasser à l’aide de chiens d’arrêt avec d’autres familles, avec d’autres amoureux de la faune et de la chasse. Une journée que personne ne va oublier, qui fera ensuite partie des histoires de tour de table.

 

Trop beau pour être vrai? Eh bien, non. C’est l’expérience que propose l’Association de chasseurs, pêcheurs, trappeurs et archers de la Petite-Nation (ACPTA) avec son activité; journée familiale de chasse au petit gibier avec chiens d’arrêt.

 

Une activité qui reflète bien la mission de l’ACPTA

Pourquoi une telle activité? Pour initier les jeunes à la chasse et à ses différentes formes, les sensibiliser et leur faire découvrir la faune. Un projet de plus pour la relève, pour leur famille, leur entourage, mais aussi pour tous les gens intéressés par la chasse. Débutants ou habitués.

 

Une façon pour l’ACPTA de remplir sa mission, de « travailler au bien-être récréotouristique et économique de la Petite-Nation (Outaouais) en promouvant la chasse, la pêche et le trappage à tous les groupes d’âge de la population ».

 

 

 

Des partenaires impliqués et passionnés

La première chose que l’équipe a faite quand elle a décidé de se lancer dans cette aventure est de s’allier avec le Club de l’Épagneul Breton du Québec. Une autre gang de passionnés prête à partager son amour des chiens et de la chasse. Leur participation a permis bien sûr de compter sur des chiens dressés à la chasse et sur leur compagnon humain pour initier les familles à cette nouvelle technique et pour aider à animer la journée.

 

Par la suite, par le biais de contacts, la SÉPAQ s’est jointe au projet. Sa contribution? Permettre un accès exclusif à l’un de ses territoires dans la région pour toute la journée de l’activité. De plus, durant l’heure de dîner, des agents de la faune sont venus donner quelques conseils aux participants sur la sécurité et sur les comportements à adopter en forêt.

 

 

La fondation Héritage faune a également aidé financièrement le projet grâce au programme de Bourse relève.

 

 

 

Un CA organisateur, engagé et bénévole

Oui, un tel projet est possible grâce aux partenaires, mais il a lieu grâce au travail acharné et l’implication motivée d’une équipe de bénévoles. Ici, cette équipe, c’est l’organisation même de l’ACPTA de la Petite-Nation et le conseil d’administration; Frédéric, Pierre-Marc, Roxane, Julie, André, Noelline, Robert, Chloé…

 

Chacun d’eux a donné de son temps pour organiser cette activité. Ils ont tout fait, tout préparer par eux-mêmes. Avec coeur et sourires. Et ce avant, pendant et après l’activité. Ils ont collaboré afin d’accomplir les différentes tâches à accomplir :

  • Choix de la meilleure date
  • Élaboration de la journée
  • Coordination des intervenants
  • Aménagement des lieux — tente en cas de pluie, endroit pour manger, etc.
  • Gestion des inscriptions
  • Accueil des participants
  • Préparation des repas — dîner et souper
  • Coordination sur place
  • Remise en état des lieux

Bref, ils se sont donnés. Jusque dans les gâteaux faits maison.

 

 

Oui, ça a demandé beaucoup d’organisation en amont, mais aussi beaucoup d’implication la veille et la journée même de l’activité. L’équipe arrivait la veille pour pouvoir être sur le terrain à la première heure et s’installer. Puis, toute la journée, ils voyaient à animer, nourrir, accompagner les familles inscrites et leurs partenaires.

 

Ça en valait la peine! Comme les participants, ils ont tous eu du plaisir, ils ont découvert une nouvelle façon de chasser et ils ont amassé des souvenirs.

 

 

 

Une journée complète pour apprendre et amasser souvenirs et histoires

Que se passe-t-il durant la journée? Les participants arrivent vers 7 h / 7 h 30. Quand tout le monde est là, l’équipe sur place explique le déroulement de la journée et les règles de sécurité. Puis on divise les participants en différents groupes selon le nombre de chiens et d’animateurs disponibles. Chacun de ces groupes part ensuite dans une direction différente sur le territoire et s’enfonce dans les bois.

 

En forêt, l’animateur explique et démontre comment chasser avec un chien d’arrêt par la pratique. Il laisse donc aller son chien pour explorer les environs. Grâce à un système au collier du chien, les chasseurs entendent un bip régulier qui leur indique où il se trouve. Lorsque celui-ci débusque une perdrix ou un lièvre, il s’arrête et le pointe. Son immobilisation déclenche un changement dans le rythme du bipage pour avertir les chasseurs que du gibier a été repéré et pointé.

 

 

C’est à ce moment-là que tout le monde se met en mouvement pour chercher le chien et l’animal qu’il pointe. Doucement, le groupe entoure le chien, repère le gibier et l’un d’eux est désigné pour tenter sa chance. Et ainsi de suite, jusqu’à l’heure du dîner où tout le monde retourne au lieu de rassemblement pour manger. En après-midi, les équipes repartent dans le bois avec un nouveau chien et un nouvel animateur jusqu’à 16 h / 16 h 30.

 

 

L’activité s’est terminée par un souper où chacun partage son expérience. Une journée qui finit bien, où chacun et chacune a appris, créé des liens et amassé assez de souvenirs et d’histoires à raconter à leurs proches.

 

 

Un succès depuis 3 ans, une expérience renouvelée et améliorée

Une belle activité n’est-ce pas? Et son succès le confirme. Chaque année depuis sa première édition en 2016, elle a lieu une fois par année à l’automne.  Elle rassemble chaque fois entre 15 et 30 participants venus de la région, mais aussi d’ailleurs pour vivre l’expérience.

 

Suivez-les sur leur page Facebook ACPTA pour vous assurer de découvrir leurs autres activités.

 

 

Un petit mot sur l’ACPTA de la Petite-Nation

L’Association des chasseurs, pêcheurs, trappeurs et archers de la Petite-Nation, c’est un organisme à but non lucratif de la région de l’Outaouais. Elle œuvre à promouvoir la chasse, la pêche et le trappage auprès de la relève et des publics de tous âges dans le but de stimuler le récréotourisme et l’économie sur le territoire de la Petite-Nation qui se trouve dans la MRC de Papineau qui elle se situe à l’est de la région de l’Outaouais.

 

Pour ce faire, elle ensemence les lacs de son territoire et organise plusieurs activités, dont la Fête de la pêche, une hivernale et une estivale, des ateliers d’initiation à la chasse, à la pêche et au trappage, du tir au pigeon d’argile, etc.

 

Pour en apprendre plus, visitez le site web ACPTA de la Petite-Nation.

 

 

 

 

Publicité Publicité