LA FONDATION

23 avril 2018

Héritage faune attribue la toute nouvelle bourse d’études Pierre-Latraverse – Faune aquatique (halieutique) à Carolane Valcourt

Québec, le 23 avril 2018 – Une nouvelle reconnaissance, la bourse d’études Pierre-Latraverse – Faune aquatique (halieutique), a été créée cette année par la Fédération québécoise des chasseurs et pêcheurs et sa fondation Héritage faune. Carolane Valcourt, étudiante à la maîtrise en ressources renouvelables, au Laboratoire des sciences aquatiques de l’Université du Québec à Chicoutimi, a été la première à recevoir cette bourse nommée en l’honneur de l’ancien président de la FédéCP, décédé au courant de l’année dernière.

 

Suite au décès tragique du président sortant, M. Pierre Latraverse qui a occupé le plus long règne à titre de président (10 ans), la FédéCP a créé cette bourse d’études de 2000 $, qui sera le penchant halieutique de la bourse Aurèle-Blais, afin de reconnaître l’implication de monsieur Latraverse pour toutes ses années comme bénévole actif. La bourse, remise à un étudiant inscrit à un programme de deuxième cycle dans une université québécoise, souligne par le fait même la carrière professionnelle en enseignement de l’ancien président.

 

Lors du congrès provincial annuel, le président actuel de la FédéCP, Marc Renaud, a d’abord rendu hommage à l’ancien président, en présence de Micheline Lamoureux, épouse de Pierre Latraverse. C’est ensuite Yves Lachapelle, président d’Héritage faune, accompagné de madame Lamoureux, qui a procédé à la remise de la bourse à Carolane Valcourt.

 

Le projet d’études de Carolane Valcourt a pour objectif de déterminer les foyers de production des larves de poissons du lac Saint-Jean. Il est aussi question d’établir la relation entre la répartition des larves et les conditions biotiques et abiotiques. Dans le contexte où la pêche sportive dans l’aire faunique communautaire du lac Saint-Jean est une activité importante qui engendre des retombées économiques annuelles de l’ordre de 12 M$, il paraissait important de remédier à l’absence quasi complète de connaissances sur la distribution spatio-temporelle des larves de poissons des espèces du lac Saint-Jean. Ce projet permet également d’évaluer l’importance des îlots de fraie aménagés récemment pour l’éperlan arc-en-ciel. À l’été 2017, le lac a été divisé en 43 stations et échantillonné dans son entièreté à six reprises. À l’issue de cet échantillonnage, 1 920 larves ont été capturées et des foyers de production ont été identifiés par des méthodes géomatiques pour l’éperlan arc-en-ciel, la perchaude, le doré jaune et les corégonidés (cisco et grand corégone). Héritage faune et la FédéCP suivront avec intérêt les suites du projet.

 

À propos d'Héritage faune
Héritage faune (www.fedecp.com) est la première fondation québécoise à se donner pour mission la restauration des habitats fauniques ainsi que la promotion de la relève des chasseurs et pêcheurs québécois. Créée en 1980, elle se consacre plus spécifiquement à promouvoir, susciter et soutenir divers projets d'aménagement faunique, aquatique et terrestre, ainsi que des études, des recherches et des programmes d'éducation publique valorisant la faune et ses habitats.

- 30 -

 

Source :               Hélèna Baron
                                Coordonnatrice
                                Héritage Faune

                                Tél. : (418) 878-8999 / 1 888 LAFAUNE

                                @ : helenabaron@fedecp.com

Trouver un cours

Programme d'éducation en sécurité et en conservation de la faune

VOIR LES COURS

Devenir membre

Devenez membre individuel, membre associatif, membre communautaire ou membre partenaire. 

S'inscrire