Réserves fauniques

L’automne 2007 a connu un moment fort important pour le secteur d’activité de la Fédération. À la suite d’une décision ministérielle, le réseau des réserves fauniques du Québec, administré par la Société des établissements de plein air du Québec (Sépaq), a été amputé d’un de ses territoires les plus importants; la réserve de Dunière. Pour la Fédération, qui est à l’origine de la mise sur pied du réseau des réserves fauniques, il s’agit d’une décision politique grave, qui crée un précédent, et qui risque de fragiliser l’ensemble du réseau. En privant une réserve d’une portion de ses territoires ou d’une partie de sa gestion, le réseau est affaibli. Un réseau de réserves fauniques en santé est le plus apte à offrir et à maintenir au fil des ans les meilleures conditions d’accessibilité au territoire, de réseau routier, d’installations d’hébergement, d’habitats et de patrimoine faunique. Le réseau des réserves fauniques est un bien commun à tous les Québécois qui prend appui sur le principe d’utilisateur-payeur. Afin de s’assurer que la ressource demeure accessible à tous, la Fédération reste à l’affut dans ce dossier. Elle travaille également avec Nature Québec afin que le gouvernement accorde un statut de protection particulier aux réserves fauniques. Les utilisateurs étant de plus en plus inquiets de l’exploitation forestière destructive qui s’y fait, les deux organismes souhaitent préserver la faune et la flore des réserves fauniques en prônant une gestion équitable et intégrée des ressources du milieu forestier.

Trouver un cours

Programme d'éducation en sécurité et en conservation de la faune

VOIR LES COURS

Devenir membre

Devenez membre individuel, membre associatif, membre communautaire ou membre partenaire. 

S'inscrire