Trapper l'ours noir avec succès...
Les secrets de Lyne Bélanger

 

Déjà bien réveillés de leur longue hibernation, les ours noirs reprennent tranquillement leurs aises dans la forêt. Si des randonneurs s’ornent de clochettes jusqu’à ressembler à un sapin de Noël pour éviter de se faire surprendre par une boule noire sur leur chemin, d’autres se plaisent bien à les observer de loin. Joueurs, imposants, gourmands; ils offrent souvent un beau spectacle.

L’ours noir, grosse bête aux multiples atouts : certains les observent, certains les chassent, d’autres les trappent. C’est le cas de Lyne Bélanger, une trappeuse assidue qui a peaufiné ses techniques au fil des ans. Elle vous livre ses meilleures astuces dans cette capsule vidéo, dans laquelle vous pourrez visiter ses installations et en apprendre davantage sur la trappe. 


L’ours noir pour chasser la faim !

Connaissez-vous le programme provincial de don de viande de gibier Chasseurs généreux ? Si la réponse est non, rendez-vous au www.chasseursgenereux.com !  La FédéCP est fière d’annoncer que dès l’ouverture de la chasse et du piégeage ce printemps, les dons de viande d’ours noir seront acceptés dans le programme. Cette venaison s’ajoute à la viande d’orignal et de cerf de Virginie.

 

 Pour trouver un centre de débitage certifié qui accepte l’ours noir dans votre région, visitez le site web www.chasseursgenereux.com



L’ours noir, les fruits de la récolte

 

Vous comptez récolter un ours cette année !?

 

La FédéCP et la Fédération des trappeurs gestionnaire du Québec (FTGQ) sont fières de s’unir afin de présenter une vidéo mettant en valeur l’ours noir, un gros gibier principalement récolté pour sa fourrure et sa viande.

Ce tutoriel, dans sa version intégrale (17 minutes), vous apprendra comment retirer le meilleur de votre récolte, en explorant toutes les façons d’en profiter: venaison, fourrure, griffes, dents, baculum, crâne et graisse.

 

L’ours noir, de la récolte à l’assiette

Pour ceux qui désirent s’en tenir à l’apprentissage des techniques de débitage de l’ours noir, une déclinaison de la vidéo en version courte a été prévue à cet effet. L’ours noir, de la récolte à l’assiette (10 minutes), vous permettra d’acquérir l’autonomie nécessaire pour récupérer vous-même la peau et la venaison de la façon la plus simple qui soit.

Pour visionner L’ours noir - Les fruits de la récolte (version intégrale) et L’ours noir -  De la récolte à l’assiette en français et/ou en anglais, visitez les sites web www.pourquoipieger.com et www.pourquoichasser.com.

 

"Chaque année, le nombre de chasseurs se prémunissant d’un permis de chasse à l’ours noir augmente. La venaison de ce gibier, autrefois souvent ignorée, gagne en popularité; de plus en plus de familles l’ajoutent au menu, avec raison. L’ours noir est délicieux à toutes les sauces !

La FédéCP a d’ailleurs publié un livre de recettes dédié à l’ours noir disponible gratuitement sur son site web: http://fedecp.com/la-federation/livres-de-recettes/."

 

Attention ! Pas de chocolat au menu pour l'ours noir...

À l’approche de la saison de chasse à l’ours noir, le ministère des Forêts de la Faune et des Parcs tient à vous rappeler l’importance de ne pas appâter les ours avec du chocolat puisque la théobromine leur fait faire des crises cardiaques qui leur sont généralement fatales.

Le chocolat est interdit actuellement dans divers état américain dont le New-Hamsphire http://www.wildlife.state.nh.us/hunting/bear-baiting-choc.html

 

Commentaires

Si vous appréciez cet article, partagez-le avec d’autres! Des questions au sujet des astuces présentés par Nicolas? Écrivez-nous ici!