Capsule vidéo : pêcher le brochet à la mouche :
Sabrina Barnes nous partage son expérience et ses choix de matériel

 

Qui à dit que la pêche à la mouche ne se pratique que pour capturer les salmonidés ? Se mesurer à des prédateurs de différentes espèces promet aussi son lot de défi et d'adrénaline!

Le brochet, ce carnassier bien établis dans plusieurs plans d'eau du Québec, à tout ce qu'il faut pour combler les pêcheurs à la mouche créatifs qui ont un faible pour les attaques en surface. Ce poisson, qui peut atteindre une taille impressionnante, n'hésitera pas longtemps avant d'attaquer vos montages les plus farfelus.

Sabrina Barnes a passé plusieurs journées à convoiter le brochet l'été dernier. Elle nous partage dans cette capsule vidéo son expérience et le matériel qu'elle privilégie. Bonne pêche !

 

 

 

Sabrina Barnes

Sabrina Barnes débute son parcours de pêche à la mouche à 13 ans alors qu’elle joint le groupe de pêche de la Maison des Jeunes de Verdun. À partir de ce moment, elle découvre une passion pour l’enseignement du lancer à la mouche. Dès l’âge de 17 ans, Sabrina obtient une certification d’instructrice de lancer à la mouche par la prestigieuse International Federation of Fly Fishers (IFFF). Après avoir travaillé deux étés à la boutique Iron Bow Fly Shop en Alberta, elle ouvre sa propre école au Québec pour enseigner l’art du lancer à une main et des lancers Spey. Elle est également instructrice pour la Pêche au Féminin. Vous pourrez la voir à travers ses collaborations avec des organismes tels que la Fédération Québécoise pour le Saumon d’Atlantique (FQSA) ou encore dans les magazines Sentier Chasse et Pêche et Pêche à la mouche Destinations.

Commentaires

Si vous appréciez cet article, partagez-le avec d’autres! Des questions pour Sabrina? Écrivez-nous ici!