Démystifier les appels du dindon sauvage avec
Nicolas Baillargeon

 

 Crédit photos: Catherine Bernier

 

Pour les amateurs de chasse au dindon sauvage, le décompte est commencé : moins de 2 semaines avant de pouvoir (enfin) se mesurer à cet oiseau spectaculaire !

 

Pour certains, ce sera une première expérience, alors que pour plusieurs, de plus en plus nombreux, ce sera l’occasion de peaufiner les techniques d’approche et d’appel servant à séduire les mâles les plus méfiants.

 

Pour les déjouer efficacement, il n’y a pas de secret. Une combinaison de facteurs peut influencer l’issue de votre chasse : territoire, positionnement, météo, réceptivité des dindons, présence de femelles, etc. Bien qu’il soit utopique d’avoir le contrôle sur tous ces éléments, il est possible de mettre toutes les chances de votre côté. Pour se faire, un élément clé ne doit pas être négligé :  les sons d’appel. Une bonne maîtrise de ceux-ci jouera certainement en votre faveur. Pour y arriver sans trop de fausses notes, la pratique sera votre plus grande alliée.

 

Nicolas Baillargeon, guide de chasse et propriétaire de SHOOTE, une entreprise spécialisée en gestion de terrains de chasse et en guidage, décortique pour vous le « langage dindon » dans ce topo à écouter en boucle jusqu’au jour J.

 

 

 

 

 

À la recherche d’un emplacement, d’un guide ou d’une formation pour chasser le dindon sauvage et/ou le gros gibier ? SHOOTE à assurément ce qu’il faut pour répondre à votre besoin.

 

Visitez shoote.ca pour planifier votre prochaine chasse ou contactez directement Nicolas au 819-446-2615.

 

Commentaires

Si vous appréciez cet article, partagez-le avec d’autres! Des questions au sujet des astuces présentés par Nicolas? Écrivez-nous ici!