La guédille de homard de la Gaspésie de Jérôme Ferrer, de Chez Jerry

 

Grand Chef de la prestigieuse association Relais & Châteaux, Jérôme Ferrer partage ses créations gastronomiques avec le Québec depuis plus d’une quinzaine d’années. Son restaurant Europea est aujourd’hui l’un des établissements les plus courus au Canada.

Photo: Gracieuseté

La passion de Jérôme pour la gastronomie remonte à sa plus tendre enfance. C’est sa grand-mère, talentueuse cuisinière d’origine franco-espagnole, qui lui transmet son amour pour la cuisine. Natif du sud-ouest de la France, Jérôme grandit auprès d’un père vigneron et compte plusieurs pêcheurs au sein de sa famille, ce qui lui permet de saisir très jeune l’importance d’utiliser de «beaux produits», qu’il s’agisse d’un repas en famille ou à une grande table de renommée internationale.

C’est son envie de cuisiner des produits du Québec en toute simplicité qui pousse Jérôme à ouvrir le premier casse-croûte du terroir Chez Jerry en octobre 2015. Dans un décor rétro de grange québécoise, Chez Jerry propose aux affamés qui parcourent les routes du Québec une cuisine typiquement québécoise, sans prétention, tout en étant savoureuse.


Lors de notre conversation, Jérôme était très heureux de pouvoir nous parler d’un nouveau projet qui lui tient à cœur : son association avec Gilbert Rozon, président fondateur de Juste pour rire, afin de proposer au public européen une expérience gastronomique unique sous les thèmes du partage, de l’amitié, du plaisir et de l’humour. Leur nouvelle chaîne de restauration proposera « une évasion gourmande typiquement québécoise dans un environnement où règnent convivialité, partage, simplicité et humour ».


Inspiration pour la recette

Chaque année, Jérôme retrouve ses compagnons gaspésiens de la Baie-des-Chaleurs pour pêcher le saumon de rivière, une activité qu’il affectionne tout particulièrement. Ces voyages de pêche ont permis à Jérôme de découvrir les produits incroyables qu’offre cette région du Québec. D’ailleurs, depuis plusieurs années, Jérôme orchestre le Souper gastronomique gaspésien, une rencontre annuelle qui a lieu en Gaspésie et à Montréal, en association avec Maurice Quesnel et la chambre de commerce de la Baie-des-Chaleurs. Il s’agit d’une occasion exceptionnelle de faire découvrir aux convives la richesse des produits locaux.

La recette que nous propose Jérôme met d’ailleurs en valeur l’un des produits de cette région : le homard. On revisite ici un mets classique et réconfortant qui se déguste à merveille sur le pouce, la fameuse guédille, en lui ajoutant une touche de fraîcheur. Servie dans un petit pain grillé dans du beurre à l’ail, la guédille au homard que nous a préparé Jérôme ferait sans conteste un encas d’honneur lors de toute soirée en bonne compagnie!

Ingrédients

Temps de préparation : 15 minutes
Temps de cuisson : 15 minutes
Pour 4-6 personnes

  • 1 homard, cuit et décortiqué
  • 1 tomate, émondée et coupée en cubes
  • Huile d’olive
  • Le jus d'un citron
  • Sel et poivre du moulin
  • 1/4 tasse (60 ml) de beurre à l'ail
  • 4 à 6 pains à hot-dog
  • 1 tasse (250 ml) de céleri-rave coupé en julienne
  • 1 branche de céleri, coupée en fines tranches
  • 3/4 de tasse (200 ml) de mayonnaise
  • 2 pommes vertes coupées en julienne

Préparation: les consignes du chef


Couper le homard en petits morceaux à l'aide d'un couteau et déposer la chair de homard dans un petit bol. Ajouter les dés de tomates. Arroser d’un bon filet d’huile d’olive et de jus de citron. Au goût, assaisonner de sel et de poivre, puis réserver.

Faire fondre le beurre à l'ail dans une petite casserole. Badigeonner toutes les surfaces des pains à hot-dog à l’aide d’un pinceau. Faire griller les pains de chaque côté au barbecue pendant quelques secondes.

Dans un petit bol à mélanger, verser le céleri-rave coupé en julienne ainsi que le céleri coupé en fines tranches. Incorporer la mayonnaise et remuer le tout. Conserver au frais.

Ouvrir chacun des petits pains et les remplir de salade de céleri mayonnaise. Compléter avec les morceaux de homard et de tomates, ainsi que des juliennes de pomme verte. Déguster bien frais.

 

 

 

Bon appétit !

 

Texte: Pascale Trencia 

Photos: Catherine Côté

Commentaires

Si vous appréciez cet article, partagez-le avec d’autres! Des feedbacks sur la recette? Écrivez-nous ici!