Le boisé Héritage faune, un joyau à découvrir cet été

 

Le projet à succès de cette semaine est un peu particulier, puisqu'on entre dans l'ADN de la FédéCP pour présenter et mettre en valeur le joyau qui nous sert de lieu de travail au quotidien : le boisé Héritage faune. Cet été, nous avons la chance d’avoir un guide naturaliste présent la fin de semaine afin de faire découvrir au public un bâtiment de bois primé, des expositions thématiques, une magnifique collection d’animaux naturalisés et un boisé où la faune et la flore abondent. Découvrez ou redécouvrez cet environnement inspirant…

 

 

Les prémisses du projet

Après de nombreuses années dans un local exigu et n’ayant pas d’installations adaptées à sa vocation d’enseignement et de mise en valeur de la faune, la FédéCP a procédé au déménagement de son siège social en 2010. Elle s’est réjouie de pouvoir installer ses nouveaux bureaux à Saint-Augustin-de-Desmaures, ville dont le cadre naturel correspond parfaitement à l’image de l’organisme. L’organisme se considérait d’ailleurs privilégié que le propriétaire du site où il s’est implanté lui ait offert la possibilité d’occuper ce terrain, plutôt que de prioriser l’expansion d’un quartier résidentiel. Ainsi, en concordance avec sa mission de contribuer, dans le respect de la faune et de ses habitats, à la gestion, au développement et à la perpétuation de la chasse et de la pêche comme activités traditionnelles, patrimoniales et sportives, la FédéCP a pu envisager mener à bien des projets de conservation et de sensibilisation dans sa propre cour. "En acquérant un site naturel de cinq hectares, nous avons voulu redonner le plein potentiel de ce site, tout en favorisant une bonne qualité de vie pour la population augustinoise et en protégeant un patrimoine collectif" soutient le directeur général de l’organisme, M. Alain Cossette.

 

Le bâtiment

L’année 2010 marque la construction d’un bâtiment respectant des normes environnementales très élevées pour y établir le siège social de la FédéCP et de ses filiales, Héritage faune et Sécurité nature. Étant des organismes à saveur faunique, le volet écologique de la construction représentait une priorité pour la mise en place de cet édifice. L’architecture du bâtiment a été réalisée par St-Gelais Montmigny + Associées Architectes et la partie ingénierie, ainsi que la construction et la mise en chantier, par la firme Roche. La conception et la réalisation utilisent de manière structurée le matériau bois, tant dans la composition intérieure qu’extérieure du bâtiment. Le projet est un amalgame de concepts simples, mais tout en finesse, d’une beauté visuelle surprenante et qui s’harmonise à la perfection à son environnement. La réussite de ce projet d’envergure : l’intégration dans un milieu à la fois résidentiel et boisé d’un bâtiment écologique, respectant le budget et la mission de l’organisme sans but lucratif.

 

“Le principal défi de ce projet était de réussir l’intégration du bâtiment sur un site complexe. Implanté sur un terrain boisé, à la frontière d’un quartier résidentiel dense, d’une zone agricole et bordé par la rivière Charland, le siège social devait s’insérer délicatement dans son milieu en respectant les particularités de chacune des zones limitrophes” nous expliquait l'architecte Stéphan Langevin lors d’une récente présentation. Dans ce même esprit, les différents parements extérieurs et leur coloration ont été choisis de façon à minimiser l’impact visuel du bâtiment sur le boisé dans lequel il se dresse. Même le design rappelle le milieu de la pêche, cher à la fédération, en faisant allusion aux paniers d’osier tressés utilisés dans ce domaine d’activité. L’implantation du bâtiment et du stationnement a été prévue de façon à minimiser les impacts négatifs sur l’environnement, protégeant ainsi le cours d’eau à proximité et réduisant au maximum la coupe d’arbres matures. La surface occupée par la construction et les espaces de stationnement occupe seulement cinq pour cent (5 %) de la superficie totale du terrain. La FédéCP a choisi de privilégier en totalité des entreprises québécoises dans tous ses achats de bois. Étant un organisme dont le rayonnement couvre le Québec en entier, il allait de soi de privilégier l’économie locale.

 

Le siège social comporte donc de nombreuses caractéristiques vouées à l’harmonisation des installations avec la nature et à l’éducation de ses clientèles, dont des fils électriques enfouis, des appareils à faible consommation énergétique en eau, une charpente et un revêtement extérieur en bois lui ayant valu le Prix d’excellence Cecobois en 2011. Les besoins de chacun ayant été respectés, à l’intérieur du bâtiment on retrouve, en plus des espaces de travail lumineux et fonctionnels, une cuisine conviviale, une grande salle de conférence et une salle de formation. Ces dernières pouvant être louées pour vos réunions de travail ou de famille.  

 

 

Les expositions permanentes

Héritage faune détient une des plus belles collections d’animaux naturalisés au Québec. Elle les met en valeur, accompagnés de diverses œuvres d’art, antiquités et articles de chasse et de pêche, dans les expositions thématiques que l’on peut visiter au siège social. Elles constituent une vitrine importante pour l’éducation et la conservation de la faune. Voici ce que vous pourrez y voir :

  • une exposition permanente sur la chasse et la pêche, un héritage social et culturel à protéger;
  • une exposition sur le piégeage;
  • une exposition sur les appelants au coeur de l’art de la chasse;
  • une vitrine sur l’évolution de la pêche au fil du temps;
  • une multitude d’objets de collection, d’hier à aujourd’hui;
  • une variété de mammifères et de poissons naturalisés;
  • de magnifiques vitrines d’oiseaux naturalisés.

 

Vous êtes invités à venir contempler gratuitement nos collections et en apprendre davantage sur la faune et ses habitats tous les jours ouvrables et les fins de semaine de l’été (jusqu’au 13 août) de 9 h à 17 h (Fermé les 1er et 2 juillet). Nous sommes également disposés à animer des activités de groupe. Réservez!

 

 

Le boisé Héritage faune

La FédéCP et sa fondation, Héritage faune, ont travaillé pendant 3 ans afin de décontaminer, mettre en valeur, restaurer et rendre accessible ce site naturel de 5 hectares entourant les bureaux. Le boisé Héritage faune, tel qu'il a été baptisé, est ainsi devenu un endroit exceptionnel à cheval entre la zone urbaine et agricole, parfait pour sensibiliser les visiteurs à l’environnement, la faune, ses habitats et les activités de chasse et de pêche. Ce boisé d’une grande beauté est également une vitrine exceptionnelle pour mettre en valeur le type de projets réalisés par les membres de la FédéCP : aménagement d’habitats aquatiques, aménagement d’habitats fauniques, champs pour les insectes pollinisateurs, installation de nichoirs, etc. Une trentaine de panneaux d’interprétation sont répartis le long des sentiers pédestres totalisant un kilomètre. Un pavillon représentant un dindon sauvage se trouve tout près de l’entrée située sur la route 138. Il permet d’accueillir des groupes à l’ombre et au sec et héberge une foule d’informations sur cette espèce emblématique pour notre organisation.

 

Le boisé Héritage faune est une oasis qui permet aux citoyens et aux touristes de s’évader en nature, et ce, toute l’année. Vous y découvrirez un étang de référence et un étang éphémère, plusieurs espèces d’arbres, une faune aviaire diversifiée ainsi que la présence de mammifères, d’amphibiens et de reptiles. Si la chance vous sourit, vous pourriez même apercevoir des cerfs de Virginie.

 

 

Un investissement qui rapporte…

Un investissement de 2,6 millions de dollars a été nécessaire pour l’acquisition du terrain, la construction et l’aménagement complet du boisé de 5 000 mètres carrés. Ce projet fut possible grâce à la collaboration incroyable de multiples partenaires (entreprises, corporations, associations et citoyens) qui croient en la mission de leur fédération. Ils peuvent tous être fiers du résultat!

 

L’argent c’est une chose, mais ce projet n’aurait pu se concrétiser sans l’investissement bénévole de nos membres et des partenaires. Du défrichage jusqu’au nettoyage annuel des nichoirs, en passant par les corvées de nettoyage de déchets, les dons d'artéfacts et d’animaux ainsi la sollicitation lors des campagnes de financement, des dizaines de personnes ont mis la main à la pâte avec volonté. C’est là que l’investissement rapporte le plus : dans la fierté de défendre la valeur première de la Fédération, soit le bénévolat.

Commentaires

Si vous avez apprécié cet article, partagez-le avec d’autres! Des questions? Écrivez-nous ici.